Rechercher

Comment donner de la classe a un vêtement cheap!

Que nous soyons étudiante, directrice des achats ou fonctionnaire de police, on a toutes un budget different consacré à notre garde robe

Le manque de moyen peut aussi nous rendre créatives : on mixe, on match, on invente, on essaie, on teste, "histoire de booster notre allure".


Alors comment donner de la classe à des vêtements cheap ? Voici quelques conseils :

Composez-vous une garde-robe solide avec de bons/beaux basiques. Ensuite et ensuite seulement allez plus loin et amusez vous !

  • On commence par partir à la recherche de THE pièce. Cela demande du temps et un « œil » mais quand on s’y connaît un peu, on arrive tout à fait à se créer une garde-robe à un prix carrément raisonnable.

  • On fuit les fausses matières : le satin trop brillant, le jersey trop moulant, le synthétique trop boulochant, la ceinture trop plastique. Une mauvaise pièce ne pardonne pas. Même avec des Louboutins aux pieds (et la, une grosse pensée pour une ancienne collègue de bureau...)

  • On ne regarde pas les vitrines, les campagnes de pub 4×3 du métro, de la télé ou des magazines. Vues et revues, les pièces sont dans l’inconscient de tous. On s’oriente sur des vêtements simples et qualitatifs. Le but ? Que personne ne devine d’ou provient la pièce (sauf toi). Oh magnifique ta robe Gucci! (C’est une H&M. Jouissif non ?)

Idées reçues. Les habits chers sont de qualité. Et non. Pas toujours. (Marketing marketing)

  • Les femmes stylées et élégantes font attention aux détails. Par détails entendez accessoires et ils ne coutent pas forcement chers. Je sais, je dégaine plus vite que mon ombre sur le sujet, vous le savez.

  • Jonglez. Une ceinture, un chèche, de jolies chaussures, un beau bijou fait TOUTE la différence et donnera de l’esprit à la silhouette.

  • Si un habit paraît (trop) tchiiiiiip, on s’amuse à le customiser. Les boutons de ce chemisier sont moches? Je les remplace par des boutons trouvés/chinés au marché. Et hop. Une nouvelle chemise « créateur »!

  • Les chaussures, la ceinture et le sac doivent etre au top. Oui ça coute parfois un petit prix mais il ne faut pas réfléchir en terme de prix d’achat, plutôt en rentabilité. Il vaut mieux acheter une fois pour toute un beau sac en cuir qui ne bougera pas plutôt que 5 ou 6 camelottes qui ne dureront qu’un temps.

  • Ce qui coute cher ce sont les erreurs. Les vêtements de mauvaises qualités, pas ajustés, les doublons, les achats coup de tête.

  • A tous les coups ça casse, l’autocollant sous la semelle de la chaussure. Ah ? Vous pensiez qu’on ne le voyait pas… Et si. Les étiquettes qui dépassent : dégainez votre ciseau et coupez. Les bouloches. Ah les bouloches… il existe des petites machines magiques et très pratique qui redonnent une seconde vie à un pull ou prenez un rasoir (petit conseil entre nous).

Vous voulez realiser des economies tout en restant un fashion addict?!


Alors vous aussi étudiez, regardez, observez et appropriez-vous des idées pour les adapter à votre propre sensibilité et vous vous sentirez au mieux dans vos baskets ou faites appel a une personnal shopper!

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout